E40 : «Parler de chaos, c’est ne pas connaître le dossier»

E40 : «Parler de chaos, c’est ne pas connaître le dossier»

Dans le journal Le Soir du 22 novembre 2016, au sujet de la fin de la E40 qui passera de 2×6 bandes à 2×4 bandes, j’ai affirmé que « Parler de Chaos, c’est ne pas connaître le dossier. On parle de réaménagement ici ». « On doit admettre et reconnaitre que les entrées dans Bruxelles ne peuvent plus être des autoroutes ». « Le flux automobile ne sera pas remis en cause. En diminuant d’une bande, ça ne va pas vraiment changer ». Cette décision doit avoir deux effets : améliorer la qualité de vie des riverains et dissuader les navetteurs de se rendre à Bruxelles en voiture. « On espère qu’il y ait un report de la voiture vers d’autres moyens de transports ». Pour cela, « des alternatives doivent être proposées aux automobilistes », comme celle de « renforcer l’offre SNCB ».

Le Soir du 22/11/2016

À propos de l’auteur

Ridouane Chahid administrator

Laisser un commentaire