Question écrite adressée à Mme Debaets concernant le traitement des amendes routières.

Question écrite adressée à Mme Debaets concernant le traitement des amendes routières.

La sécurité routière est un sujet important, notamment en Région de Bruxelles-Capitale, vu le nombre de véhicules qui y rentrent chaque jour.

Le 7 octobre dernier, un article paru dans La Capitale et intitulé « Bientôt un centre de traitement des amendes » évoque l’ouverture en Région de Bruxelles-Capitale d’un centre de traitement des amendes routières pour début 2018, au même titre de ce qui existe déjà à Anvers et à Gand, pour la Flandre, et à Namur, pour la Wallonie.

Dans cet article, vous mentionnez vouloir, par la création de ce centre, désengorger le travail dans les 6 zones de police qui, actuellement, gèrent ces amendes de façon individuelle. Ce centre permettrait donc de centraliser la gestion des amendes routières et favoriserait aussi la collaboration entre les différentes zones de police.

Pour ce faire, un subside de 600.000 euros provenant du Fonds de la sécurité routière a déjà été attribué pour le lancement et le démarrage de ce centre. Ce subside doit permettre de financer les installations techniques, c’est-à-dire le matériel et le personnel administratif.

Par rapport à cela, Mme la secrétaire d’État, je souhaite vous poser les questions suivantes :

– Avez-vous déjà lancé un appel d’offres pour le matériel et le personnel administratif en charge de la gestion des amendes ?

– Combien de personnel prévoyez-vous ?

– Où leurs locaux seront-ils situés ?


À propos de l’auteur

Ridouane Chahid administrator