Cela n’a pas de sens de déforcer nos entreprises bruxelloises face à un géant américain qui a son siège on ne sait où et n’apporte aucune plus-value à Bruxelles », insiste encore Ridouane Chahid.
Les taxis manifestent ce mardi, soutenus par le PS bruxellois qui veut interpeller contre l’« ubérisation » de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *