Le vote communautaire ne fait pas une élection.

Le vote communautaire ne fait pas une élection.

Une question de génération, Ridouane Chahid, 40 ans, échevin éverois et député bruxellois PS d’origine marocaine, analyse la question sous un angle générationnel. « Je ne nie pas que la première génération d’élus d’origine immigrée a parfois fait des campagnes communautaires ciblées. Je fais partie d’une nouvelle génération qui ne se limite pas à une seule communauté. J’irai même plus loin en disant que l’électorat d’origine marocaine est moins dupe qu’avant. L’électeur a évolué depuis la fin des années 90. Là où il accordait son vote à une liste car elle présentait des candidats d’origine marocaine, aujourd’hui, il demande le programme, s’intéresse aux mesures. »

Le Soir du 14/04/2018

À propos de l’auteur

Ridouane Chahid administrator