Le Soir du 30/01/2019 : débat sur la gratuité de la STIB

Le Soir du 30/01/2019 : débat sur la gratuité de la STIB

Ridouane Chahid : « oui à la gratuité pour tous les Bruxellois….. »🚍🚃🚉
On peut parler d’une petite surprise du côté du Parti socialiste. Dans le programme rédigé par la fédération bruxelloise du PS et envoyé aux fédérations pour éventuels amendements, le PS annonçait sa volonté de proposer la gratuité des abonnements scolaires jusqu’à 18 ans. Mais la donne a aujourd’hui évolué :

« Lors des discussions autour du programme, plusieurs sections nous ont demandé de rétablir la gratuité pour les personnes âgées , indique le député Ridouane Chahid. Plutôt que de multiplier les exceptions, nous nous sommes dit qu’il valait mieux simplifier les choses et tendre vers la gratuité en faveur de tous les Bruxellois. »
Un objectif qui ne serait atteint que graduellement tout au long de la prochaine législature, avec deux étapes préalables : la mesure s’appliquerait d’abord aux jeunes jusqu’à 18 ans puis à ceux de 25 ans et enfin à l’ensemble de la population, peut-être déjà en 2024. « A terme, nous souhaitons la gratuité totale mais si nous souhaitons assurer cette gratuité, nous voulons continuer à investir dans l’offre de nouvelles lignes ou les fréquences. Nous savons donc que nous n’aurons pas le financement aujourd’hui pour une gratuité totale demain » , poursuit Ridouane Chahid. On l’a dit, les navetteurs ne bénéficieront pas de cette mesure. « A Bruxelles, un peu plus de 40 % des habitants ont une voiture, ce qui veut dire que les autres aimeraient sans doute bien utiliser les transports en commun. »
Quant aux pistes de solutions pour compenser cette perte de recettes, le socialiste explique que la Région pourrait venir à la rescousse. « On parle de 211 millions d’euros. Si on phase sur plusieurs années, on peut y arriver, notamment en augmentant la dotation régionale dédiée aux tarifs préférentiels. Mais il faut donc monter en puissance petit à petit, un peu comme nous l’avons fait sous cette législature en généralisant l’abonnement scolaire à 50 euros ou encore en gelant les tarifs depuis 2015. »
Par ailleurs, le Parti socialiste propose l’extension des horaires du réseau métro jusqu’à 3 heures du matin, et ce, soit le vendredi, soit le samedi, « en fonction de l’avis des usagers qui seront consultés sur ce choix » , lit-on dans le programme qui comprend également la création d’une ligne de métro ouest, vers Berchem-Sainte-Agathe, voire Grand Bigard.
P. LE.

Ridouane Chahid

Les commentaires sont fermés.