Ils ont dit !

#Evere #Mobilité!

« À l’initiative de Ridouane Chahid, échevin de la Mobilité, les changements opérés sont clairement adaptés à notre commune et en faveur de ses citoyens à savoir, le nouvel horaire, l’absence de sectorisation et le choix pour les tarifs de base. Martine Raets, échevine de la Promotion économique et l’Emploi s’est également associée à la révision du règlement en donnant un coup de pouce aux commerçants avec la réintroduction de l’heure de gratuité entre 12h30 et 13h30 dans les rues commerciales »

4 NOUVEAUX RADARS D’ICI LA FIN DE L’ANNÉE !

4 NOUVEAUX RADARS D’ICI LA FIN DE L’ANNÉE ! Dans la DH d’aujourd’hui ⤵️⤵️⤵️
Un problème souligné par Ridouane Chahid (PS), député au parlement de la Région de Bruxelles-Capitale. « Dans ma commune, il faut parfois attendre trois mois avant d’avoir un Lidar parce qu’il n’y en a pas assez qui circulent dans la Région », a-t-il exprimé. Pour lui, « instaurer de plus en plus de zones 30, c’est bien, mais ce qui inquiète, ce sont les contrôles. La signalisation ne suffit pas, il faut des sanctions claires par rapport aux vitesses excessives. »

Un radar tronçon à la chaussée de Haecht et 127 CAMERAS BIENTÔT INSTALLÉES !

Un radar tronçon à la chaussée de Haecht et 127 CAMERAS BIENTÔT INSTALLÉES ! Information reprise Dans la DH (page 20) de ce mardi suite à ma question ⤵️⤵️⤵️
C’est ce que soulignait Ridouane Chahid (PS), député au parlement bruxellois. « Si ces caméras sont installées de toute façon, ne pourraient-elles pas être utilisées aussi dans le cadre de la verbalisation des infractions au code de la route, dans le contrôle de recouvrement des taxes régionales, pour vérifier la conformité des véhicules en ce qui concerne le contrôle technique ou encore les utiliser comme outil de mesure et de gestion du trafic ? », interroge le député.

Le Soir du 20/10/2016 : Stib: pourquoi Ridouane Chahid propose de payer l’abonnement annuel en 12 fois

L’objectif : soulager les personnes à revenus modestes, contraintes parfois de prendre l’abonnement mensuel qui revient plus cher. Il y aurait déjà un accord de majorité.

Pour lire l’article complet, cliquez ici.

La Capitale du 16 février 2016 : « Plan école : 592 nouvelles places en tout d’ici 2018 »

Evere a présenté ce lundi la suite de son Plan écoles pour faire face au boom démographique que connait la commune depuis quelques années.

Pour lire l’article complet, cliquez ici.

Stib: une nouvelle ligne de métro jusqu’à Evere dès 2024 (Le Soir, 26 mars 2015)

Le gouvernement bruxellois a approuvé le plan directeur de Beliris pour la construction d’une nouvelle ligne de métro entre la gare du Nord et la gare Evere-Bordet. Ce projet est couplé avec celui de la Stib et de la Région bruxelloise de transformer les lignes de trams reliant la gare du Nord à la gare du Midi et à Albert en une ligne de métro. Cette nouvelle ligne de métro devrait être achevée d’ici 2024.

Pour lire l’article complet, cliquez ici.

 

Evere : L’arsenal anti-crasses se durcit (DH – 6 mars 2014)

BRUXELLES « Mon message est simple :Evere n’est pas un dépotoir ! » , explique Ridouane Chahid.

L’échevin des Finances everois proposera, mardi prochain, au collège une taxe destinée à faire la guerre aux différentes salissures dont souffre la commune. Une taxation qui prendra, à la fin du mois, le chemin du conseil communal pour être approuvée... « Je veux envoyer un signal fort et expliquer qu’Evere n’est pas un dépotoir. Chacun doit se sentir responsable des voiries de son quartier », insiste l’édile.

Depuis un certain nombre de mois, la commune souffrirait du phénomène des dépôts clandestins. Nombreux, à entendre Ridouane Chahid (PS), sont aussi les automobilistes à se débarrasser de leurs déchets sur le territoire everois. « Mais je veux aussi lutter contre les petites incivilités. Car jeter un emballage de friandise sur le trottoir doit aussi être pénalisé. »

Vous couvrez les murs de la commune d’affiches ou d’autocollants ? L’addition sera de 50 € par affiche collée. Votre animal domestique salit les voiries ? 75 €. Et si vous vous avisez à verser un produit interdit, vous aurez à débourser 100 €.

Quant aux habitants qui laissent traîner leurs sacs poubelles sur les voiries, il leur sera demandé 150 € par sac. La nouvelle taxe anti-salissures prévoit des amendes pouvant atteindre 500 € par m³ de déchets de construction ou démolition.

Mais la nouvelle taxe est-elle utile puisque les sanctions administratives communales (Sac) existent déjà pour sanctionner les incivilités et la malpropreté ? « La taxe et les Sac sont complémentaires », tranche l’édile. Avant d’insister encore une fois : « Je veux surtout responsabiliser les gens ! »

Article original : La DH.be